L'Excellence Vétérinaire pour Chiens et Chats

qui sommes nous Qui sommes-nous Nous contacter : tel ou mail 0821 03 00 06 contactez-nous

Animaddict rejoint Wanimo.
Retrouvez vos produits favoris dans votre nouvelle boutique.

imprimer


Quels mots et quels gestes utiliser pour éduquer votre chien ?

COMMENT PARLER A VOTRE CHIEN ?
Garder son calme
Tout d'abord il est nécessaire, lorsque vous parlez à votre chien, de garder votre calme. Que ce soit pour formuler un ordre ou bien réprimander votre chien le calme est de rigueur. En effet, l'ordre ou la réprimande sera mieux compris de la part de votre chien s'il est prononcé d'un ton certes autoritaire, mais sans crier.
Prenez une voix grave
Egalement, il a été observé que les chiens obéissaient davantage aux maîtres qu'aux maîtresses. Ainsi lorsque vous donnez un ordre à votre chien, prenez plutôt une voix grave, il sera plus réceptif.
Des ordres courts
De plus, les ordres que vous donnez à votre compagnon doivent être courts, composés de deux ou trois syllabes, pas plus. Si vous utilisez des ordres trop longs, votre chien ne comprendra pas ce que vous attendez de lui. En effet, votre chien retient la sonorité du mot, non pas le mot en lui-même.
Par exemple, si vous souhaitez que votre chien aille se coucher dans sa panière, dites « Couché ! » tout en montrant du doigt sa panière. Utiliser des mots courts associés à des gestes est le meilleur moyen pour que votre chien vous comprenne et donc vous obéisse.

Ne pas changer les mots
Enfin, vous devrez choisir pour chaque ordre un mot différent et ne pas en changer. Pour votre chien un son correspond à un ordre, il faut donc toujours utiliser le même mot pour le même ordre et ce mot devra être utilisé par toute la famille.
Par exemple, si vous dites « Couché ! », ne changez pas pour « Couches toi ! » ou « Allonges toi ! », votre chien ne comprendrait pas ce que vous attendez de lui.


QUELS GESTES UTILISER AVEC VOTRE CHIEN ?
Commencer jeune
Tout d'abord, il est important d'habituer votre chiot à se faire brosser, toiletter et caresser. Toute la famille doit pouvoir manipuler le chiot avec douceur et sans résistance de sa part pour qu'il comprenne qui sont les maîtres. Apprendre à votre chien à se faire manipuler très jeune facilitera plus tard les contacts avec le vétérinaire, le toiletteur ou bien les amis.
Ne pas faire mal
En ce qui concerne les réprimandes, le but n'est pas de faire mal à votre chien, mais simplement de lui faire peur. Si votre chien fait une bêtise, mieux vaut éviter de le frapper avec votre main ou avec sa laisse. En effet, les mains représentent l'objet des caresses et la laisse est le prolongement de la main qui sert pour les balades, donc deux choses agréables pour votre chien. Si vous frappez votre chien avec vos mains ou avec la laisse, même si ça n'est pas dans le but de lui faire mal, il risquerait d'être apeuré la prochaine fois que vous tenterez de le caresser ou bien de faire une ballade en laisse.
Si vous voulez corriger votre animal utilisez plutôt un journal, mais jamais dans le but de lui faire mal. La punition qui marche le mieux reste de le prendre par la peau du cou.

Une solution efficace
Pour que la réprimande soit appliquée par tous les membres de la famille, et que nous n'avons pas toujours à disposition un journal, nous vous conseillons une technique qui a fait ses preuves.
Si votre chien fait une bêtise, attrapez-lui la peau du cou entre vos doigts, obligez-le à baisser la tête et grondez-le d'un ton ferme, mais calme. Votre chien n'aura pas mal mais cette position est désagréable pour lui puisqu'elle est signe de soumission du chien envers le maître. Vous ne devez relâcher votre chien que lorsqu'il cesse de se débattre et qu'il se tait. Tout en le manipulant grondez-le d'une voix grave et d'un ton ferme. Pour accomplir cette réprimande vous devez être convaincue que votre chien a mal agit, et qu'elle est juste. Il ne s'agit pas de réprimander votre chien à longueur de temps.
Pour un chiot, prenez-le par la peau du coup et soulevez-le de terre tout en le grondant, ceci l'impressionne énormément. Sa mère le gronde de la même façon.
Quoiqu'il en soit vous ne devez pas faire de gestes trop brusques car votre chien pourrait prendre peur. Par exemple, au moment de féliciter votre chien lorsqu'il a bien agit, ne faites pas de gestes trop grands ou ne criez pas votre joie, car cela pourrait apeurer votre chien, qui n'est pas près de recommencer la bonne action.
Les enfants et les animaux
Enfin, habituez vos enfants à manipuler avec douceur votre animal. Les enfants sont souvent brusques avec les animaux et votre chien pourrait développer une certaine agressivité. Pour éviter les accidents apprenez-les à avoir des contacts doux.