L'Excellence Vétérinaire pour Chiens et Chats

qui sommes nous Qui sommes-nous Nous contacter : tel ou mail 0821 03 00 06 contactez-nous

Animaddict rejoint Wanimo.
Retrouvez vos produits favoris dans votre nouvelle boutique.

imprimer


L'insuffisance cardiaque chez le chien âgé

L'insuffisance cardiaque est une affection qui se développe chez de nombreux chiens âgés.  Quels sont les causes 
et les symptômes d'une insuffisance cardiaque ? Votre chien peut-il en guérir ? Quel traitement suivre ?

Voici de précieux conseils...


Le coeur

Comme chez les humains, le coeur est un muscle qui bat en permanence, pendant toute la vie de votre chien. Le nombre de battements varie de 50 à 200 par minute, selon la taille du chien ; les chiens de petites tailles ont un battement de coeur très rapide comparé aux grandes races.

A chaque battement de coeur, du sang chargé en oxygène et en molécules nutritives arrivent en direction des organes vitaux et des muscles. En cas d'insuffisance, le coeur n'est plus capable de fonctionner seul. Les battements deviennent alors moins réguliers ou moins efficaces, c'est-à-dire que le coeur envoie moins de sang à chaque fois.


Quelles sont les causes d'une insuffisance cardiaque ?

L'insuffisance cardique peut toucher seulement une partie du coeur (partie droite ou gauche) ou bien l'ensemble du coeur. Les causes peuvent être très variables :

- rétrécissement des valvules intra-cardiaques,
- défaut de fermeture des valvules,
- hypertension artérielle,
- amaincissement de la paroi musculaire de ventricules...

Mais quelle qu'en soit la cause, le résultat est toujours le même : la pompe cardiaque est moins efficace.


Quels sont les symptômes d'une insuffisance cardiaque ? Comment évolue la maladie ?

Les symptômes sont souvent identiques, qu'elle que soit la cause de l'insuffisance.
Les chiens âgés sont fréquemment victimes de cette affection. Suivant leur race et leur âge, l'insuffisance cardiaque se déclenche plus ou moins tôt et évolue en trois phases :

1ère phase :

Au début, le chien ne présente pas de symptômes visibles. Le coeur commence à mal fonctionner mais arrive à compenser en augmentant légèrement le nombre de battements et sa taille globale.

2ème phase :

Après plusieurs mois (voire dans certains cas plusieurs années), le coeur ne peut plus compenser son dysfonctionnement dans certaines conditions : efforts physiques, stress... Les premiers symptômes vont alors apparaîtrent :

- fatigue rapide lors de l'effort,
- toux après l'effort,
- impression d'étranglement comme si le chien cherchait à cracher quelque chose,
- essouflement,
- signaux aggravés en été, lors de fortes chaleurs...

Il convient de se rendre chez le vétérinaire afin qu'il établisse un diagnostic sur l'état de santé et l'état physique de votre chien.

3ème phase :

C'est ce qu'on appellle la phase de décompensation. Le coeur est trop usé et ne peut plus fonctionner correctement et efficacement.
Les symptômes de l'insuffisance cardique sont présents constamment, même lorsque le chien est au repos. Il peut même lui arriver de faire des syncopes.

Le moindre effrot peut alors être à l'origine d'un oedème pulmonaire ou d'une crise cardiaque.


Un diagnostic et un traitement adapté

Lorsque le chien se situe dans la 1ère phase, le traitement n'est pas nécessaire. Mais dès que les premiers signaux apparaissent (2ème phase), le vétérinaire va essayer de détecter l'importance de l'insuffisance cardiaque par une auscultation (audition d'un souffle au stétoscope). Il peut également réaliser une radiographie du thorax ou du coeur, ou un électrocardiogramme. Ceci permet d'apporter un diagnostic plus précis.

Le traitement s'effectue en deux temps :

Traitement hygiénique

Il faut tout d'abord limiter au maximum les efforts du chien : arrêt des exercices violents, éviter les sorties aux heures chaudes de la journée, privilégier les promenades en laisses...

L'obésité est un facteur aggravant à l'insuffisance cardiaque. Il faut donc être vigilant concernant le poids de votre chien. Il peut parfois être nécessaire de mettre en place un régime amaigrissant ou adapté (alimentation pauvre en sel par exemple). Demandez conseil à votre vétérinaire.

Traitement médical

C'est l'administration quotidenne de comprimés à votre chien. Ces médicamants vont améliorer le travail du coeur et éviter la formation d'oedème pulmonaire.

Ce traitement est à poursuivre à vie, ce qui peut être astreignant dans certains cas, mais l'état du chien s'améliore ensuite très vite.
L'arrêt brutal du traitement sans l'accord de votre vétérinaire risque d'aggraver l'état de votre chien, les conséquences pouvant être très graves.

 

Nous vous conseillons donc de vous rendre chez votre vétérinaire dès l'apparition des premiers symptômes ou signes inquiétants. Un diagnostic rapide et efficace permettra un bon suivi médical et un traitement adapté, et votre chien aura encore quelques belles années devant lui !

Animaddict vous recommande les produits suivants